des menhirs dans le bois de Boutavent

LES MENHIRS DE LA COROSSONAIS

DANS LE BOIS DE BOUTAVENT

 

            A la sortie sud-est de la forêt de Trémelin, en prenant la direction de Saint-Péran par le CD 31, on peut stationner, un kilomètre plus loin, sur le parking du château de Boutavent. Juste après, commence le bois de Boutavent qui, à l'origine, faisait partie des landes de Trémelin.

          Tout au début de la forêt, à gauche, non loin de la route, un ensemble de menhirs ruinés en pierre de Montfort, dite aussi poudingue (grès avec inclusions de quartz), disparaît sous les fougères, au milieu d'une clairière. Il correspond à cinq groupes de trois mégalithes couchés, orientés est ouest et répartis sur une surface de 50 m sur 10 m.

 

l'ensemble du site de la Corossonais

 

 

            Seule une des pierres est encore debout : il s'agit d'un bloc taillé en triangle, de 2,80 m de haut pour 6,35 m de circonférence et 1,85 m de largeur au niveau du sol. On le voit sur la photo ci-dessous.

 

le seul menhir encore dressé

 

           A côté de lui, deux autres pierres renversées, l'une de 2,90 m, et l'autre de 2,60 m de longueur, complètent ce premier groupe.

 

à côté, deux autres pierres renversées

 

           Les autres menhirs sont couchés à proximité, par groupes de trois eux aussi, au milieu des nombreux affleurements rocheux. Les blocs ont la forme de dalles d'environ 2 m de long pour 1,50 m de large et ont une épaisseur variant entre 50 et 70 cm. Il pourrait s'agir d'un ancien dolmen datant de 6 000 ans, dont les pierres auraient été pillées, déplacées et réutilisées à l'âge du bronze, vers 3 000 ans. Leur forme et leur disposition font  également penser à des sépultures.

 

les blocs sont groupés par trois

 

          Deux groupes de trois pierres sont légèrement éloignés du reste de l'ensemble, à une vingtaine de mètres vers l'ouest. Les deux photos suivantes, ci-dessus, nous montrent ces deux séries de trois mégalithes en bord de route.

 

 

 

les deux derniers groupes de trois, plus isolés

 

 

           Des traces de débitage apparaissent sur certains blocs mais visiblement l'opération fut abandonnée étant donné la difficulté à tailler la roche de poudingue.

          Il est très probable que les pierres proviennent d'une carrière située à un kilomètre plus au nord, et 20 m plus bas, à un endroit nommé la Grande Haute Roche, dans un bois de chênes que domine la digue de l'étang de Trémelin. A cet endroit, on voit des excavations au fond desquels gisent encore de nombreuses tailles de poudingue. La technique d'extraction utilisée est visible à l'endroit où les blocs se chevauchent, cela correspond au front de de taille. Dans la fissure, un chêne a réussi à pousser. 

          Le poudingue est une roche sédimentaire qui s'est constituée à une époque où la région était sous la mer. Il s'agit de galets de quartzite et de silex enrobés dans un ciment de grès rose, l'ensemble formant un conglomérat. On voit très bien le conglomérat sur la photo suivante. 

 

 

la roche de poudingue, inclusions de galets et de quartz.

 

 

            Ces menhirs dits de la Corossonais sont les plus éloignés de tout le site de Trémelin. Mais La distance de cet ensemble mégalithique avec les lieux précédemment repérés n'est pas grande (moins d'une demi-heure à pied). Il est donc très possible que ce soient les mêmes hommes qui aient édifié ces différents monuments.

            Tout porterait à le croire car des découvertes, dans les environs, de mobilier préhistorique et d'outils taillés, entre autres à la Chambre au Loup et au Valet, feraient de Trémelin le centre d'un habitat de l'époque néolithique puis de l'âge du bronze. De plus, l'ancienne forteresse médiévale de Boutavent, toute proche,  pourrait correspondre à l'emplacement d'un habitat ancien, au sommet de l'éperon barré formant l'assise du château. Mais ceci n'est pour l'instant qu'une supposition, des fouilles de Boutavent sont envisagées.

 

 

 

*          *

*

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site