menhir isolé le Bout près Boutavent

LA HAUTE ROCHE

 

          Venant de Trémelin, après avoir pris la direction de Saint-Péran, on continue jusqu'au lieu-dit Boutavent. On prend le chemin le plus à droite de la patte d'oie, en direction de la ferme du Bout.

          Une centaine de mètres plus loin, à gauche, sur la lande,  on aperçoit ce menhir de schiste gréseux dressé sur un point haut, au milieu des affleurements rocheux et des buissons d'ajoncs.

 

le côté sud du menhir.

 

gros plan de la face ouest. La dalle mesure de hauteur et de largeur 1,50 m.

vue de la face est.

Vue de l'arrière, le côté sud part en biseau (50 cm à l'endroit le moins large). Sur la photo, on aperçoit l'oxydation du fer contenu dans la roche.

 

            Différentes personnes ont prétendu que ce menhir trop propre était un faux, et qu'il avait été érigé récemment, lors de travaux de nettoyage des landes voisines. Personne, dans le voisinage n'étant capable de confirmer ou d'infirmer ces dires, c'est l'ancien cadastre de 1810, à la Mairie d'Iffendic qui pourrait nous donner la réponse. La parcelle où se trouve le menhir est cadastrée sous le nom de Haute Roche de Boutavent. Les parcelles voisines sont celles du Rocher de la Landelle. Ce qui tendrait à confirmer l'existence de la pierre comme ancienne...

          Tout près de là, à 200 m en direction du sud, se trouvent les ruines de la forteresse de Boutavent, qui fut un certain temps la résidence des seigneurs de Montfort.

 

 

*          *

*

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×